Alice à Gédéon
Paroles : Robert Lebel
Musique : Mélodie traditionnelle gaélique
Soliste : Sylvie Dumontier

(Alice Pomerleau aurait eu cent ans cette année.
Entre légende et vérité, trouverons-nous jamais l'énigme de ses rêves?)

Dans c'temps-là quand j'étais fille,
Tu sauras qu'on se t'nait tranquille;
On sortait jamais mais cré moi qu'on r'luquait
Quantt'les hommes v'naient veiller dans la famille.

Oui j'te dis quand j'étais jeune fille
À part de ça y fallait qu'on s'habille!
Des rob',envoye donc, du menton jusqu'aux ch'villes;
Fallait pas leur donner d'mauvaises pensées.

Y'avait donc des beaux garçons
Qui rôdaient tout le tour d'la maison!
C'est là qu'j'ai croisé les beaux yeux d'Gédéon,
Un vrai bon p'tit beauc'ron d'Saint'Marie.

Oui j'rêve encore qu'les hommes s'en vont
À ch'val au grand galop,
Par le clos
D'la mine de pierre à savon
En plein dans l'champ d'moutons!
Ah! Les p'tits roux pis les grands blonds
Avec leurs grands chapeaux!
Y étaient beaux
Mais pas comme mon Gédéon.
Envoye, marie-moi donc!

Mais j'rêvais aux Irlandais
Aux Anglais, aux beaux Écossais…
Qui v'naient d'Inverness pi des rangs d'Kinnears Mills
Parc'qu'y rouvraient des mines par icitte.

Boy oh boy… Ah! Les beaux bonhommes!
Qui descendaient par le ch'min d'Robertson
J'n'avais spotté un… j'me su dit : v'la mon chum!
Ah! mon Dieu, ça s'peut pas! Y vient m'parler!!!

" What's your name " jolie d'moiselle?
Chu v'nue blême, je'n'ai vu des étoiles!
Pi j's'savais même pu comment c'é que m'appelle
Tell'ment j'tais émue qu'y m'trouve belle.

Moi, Mister, j'm'appelle Alice
Vous à c't'heure? I'm John Mc Innis
J'sais pas c'qu'on va faire pour s'comprendr', sainte-canisse!
Mais l'amour en anglais ça m'excite!

" Watch toé ben ", que m'disait maman
" T'aurais l'air fin si y était protestant
ou ben queq'affaire… une manière d'anglican.
Mais là j'cré qu'ton père s'rait pas content ".

" Lui pi moé, comme de raison,
on préfèr' ton beau Gédéon.
C't'un ben bon garçon pi d'la même religion.
Mais, cou'donc, c'est ta vie ma p'tite fille "!...

Oui j'rêve encore qu'les hommes s'en vont
À ch'val au grand galop,
Par le clos
D'la mine de pierre à savon
En plein dans l'champ d'moutons!
Ah! Les p'tits roux pis les grands blonds
Avec leurs grands chapeaux!
Y étaient beaux
Mais pas comme mon Gédéon
Moi j't'aime, c'est pour de bon.