Enfants de la rue
Écrit pour les enfants de l'Institut Christiano de San Pablo, Bogota.
On est des enfants de la rue,
Des mécréants, des bandits, des violents
On est des enfants de la rue,
On frappe, on attaque, on cass'tout
et on tue / au besoin...
On est des enfants de la rue,
Des maraudeurs, des renards, des voyeurs.
On est des enfants de la rue,
On troqu' pour du crack et on se prostitue,
Ça fait rien...

J'étais comme toi, y a pas si longtemps,
Un étre sans foi ni loi... et pourtant,
Voilà qu'un beau jour,
Des yeux pleins d'amour
Ont ouvert les yeux de mon coeur!

On est des enfants de la rue,
Enfants d'salauds et de mères inconnues,
On est des enfants de la rue,
On vit dans nos cliqu'où on est les bienv'nus
Là au moins.
On est des enfants de la rue,
On crie, on gueul.. pour mieux être entendus
On est des enfants de la rue,
On brave les flics et les lois révolues
Des gens bien…

J'étais comme toi, y a pas si longtemps,
Un être sans foi ni loi... et pourtant,
Voilà qu'un beau jour,
Des yeux pleins d'amour
Ont ouvert les yeux de mon coeur!
Et j'ai vu que quelqu'un Enfin m'aimait vraiment.
Tout à coup, j'étais bien
Avec mon coeur d'enfant.
Si tu veux, prends ma main
Et remontons le temps
Vers l'Amour d'où tu viens...
La maison qui t'attend.

On est des enfants de la rue,
On est sans coeur, sans amour et sans peur
On est des enfants de la rue.
On vit dans la crasse où c'est sal', où ça pue,
Comm'des chiens...
On est des enfants de la rue,
Des possédés, des tout-nus, des paumés.
On est des enfants de la rue,
La pègre en place et les rois de la rue,
Des requins!

J'étais comme toi, y a pas si longtemps,
Un être sans foi ni loi... et pourtant,
Voilà qu'un beau jour,
Des yeux pleins d'amour
Ont ouvert les yeux de mon coeur!
Et j'ai vu que quelqu'un Enfin m'aimait vraiment.
Tout à coup, j'étais bien
Avec mon coeur d'enfant.
Si tu veux, prends ma main
Et remontons le temps
Vers l'Amour d'où tu viens...
La maison qui t'attend.


Untitled Document