Au commencement

Au commencement,
C'était un grand vide.
Dieu dit: maintenant,
Au lieu de l'abîme,
Que partout éclate la lumière,
Séparant le jour et les ténèbres!
Qu'il y ait un ciel et des nuages,
Qu'il y ait des brumes et des orages!

C'est beau!
C'est bon!
Dit Dieu
Le coeur content.

2. Que dans l'océan
Les eaux se ramassent,
Que les continents
Prennent aussi leur place.
Qu'il y ait de l'herbe en abondance,
Qu'il y ait les plantes et leur semence.
Qu'il y ait des fleurs, des fruits, des arbres!
Que dans l'eau se forment aussi des algues!

3. Pour marquer le temps,
Les mois, les années,
Que le firmament
Rythme les journées!
Qu'il y ait là-haut des luminaires:
Un soleil qui danse avec la terre,
Des étoiles bleues, des clairs de lune,
Des aurores en feu, des crépuscules!

4. Et qu'au fil des ans
Surgissent des êtres
Tant dans l'océan
Qu'au ciel et sur terre:
Que le fond des eaux grouille et foisonne
De poissons qui déjà prennent forme!
Et sur terre, des bêtes et des bestioles,
Des oiseaux qui chantent et qui s'envolent!

5. Il manque pourtant,
Dans tout cet ouvrage,
Un regard d'enfant...
Juste à mon image:
Qu'il y ait un homme et une femme,
Que mon coeur se glisse dans leur âme!
Que par eux la terre soit féconde
Et qu'ils s'aiment jusqu'au bout du monde!


Untitled Document